AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora

Aller en bas 
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Sam 20 Oct - 22:54

Message effacé par la boulette alice
Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Dim 21 Oct - 10:34


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
Sans grande surprise Emily est encore partie tu ne sais trop où, probablement draguer de parfaits inconnus qu'elle ne reverra jamais quand vous rentrez chez vous et t'as laissé toute seule. Soi-disant que tu casses l'ambiance à bouder parce que t'es en vacances, comme si t'avais demandé à venir ici, t'étais très bien chez toi. Alors, comme souvent dans ces moments-là, t'enfiles une des  robes que t'as apporté, aujourd’hui tu choisis la rouge, une paire de talon et tu te diriges vers le bar. C'est un des quelques avantages que tu trouves à ce paquebot, leurs cocktails tiennent la route.

Tu t'assois au bar avec cette expression dédaigneuse que tu maîtrises parfaitement bien, celle qui dit clairement que t'es supérieur aux autres et que tu le sais. C'est pas de ta faute si on t'a répété tellement de fois que tu es la meilleure que t'as fini par y croire, même si en réalité il t'a suffi d'une fois pour y croire et puis avec tous les efforts que tu fournis pour arriver là où t'en es, t'estimes que t'as le droit de te montrer prétentieuse.

« Bonjour, je vous sers quoi aujourd'hui ? » C'est la barmaid qui te sort de tes pensées, tu sens qu'elle commence à avoir l'habitude de te voir ici et évidemment tu blâmes ça sur la pauvre Emily. « Un pornstar martini s'il vous plaît. » Tu lui réponds de manière condescendante, t'y peux rien c'est naturel chez toi. Pourtant, t'as rien contre la jeune femme en face de toi, tu la trouves même gentille, toujours souriante, avec des paroles agréables pour tous ses clients et pour ne rien gâcher elle est plutôt mignonne.

Elle te tend ton verre, qu'elle a servi si rapidement que tu te doutes qu'elle savait déjà ce que t'allais lui commander et que sa première question n'était posée que par pure politesse. « Vous êtes venue seule sur le bateau ? » Elle te demande et t’as envie de lui répondre que si t’étais seule tu ne serais surement pas monté sur ce bateau. Après tout, la seule raison pour laquelle t’étais ici c’est parce que t’en pouvais plus d’avoir tes parents et tes amis sur le dos et que tu savais que la seule chose que tu pouvais faire pour qu’ils te lâchent était d’accepter de partir avec ton amie. Mais tu te retiens. « Non, je suis venue avec une amie. Mais visiblement elle préfère passez ses soirées à danser et se faire tripoter et c’est pas mon cas. » Tu lui réponds du ton le moins froid que tu saches utiliser, bien que tu sois un peu amère sur la dernière phrase.
Codage par Libella sur Graphiorum
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Lun 22 Oct - 22:30

[HRP, désolée j'ai été trop vite, j'ai supprimé mon premier post >< #boulet]

Rien n'est immuable ft Theodora



Tu souris et hochas simplement la tête lorsque la jeune femme commanda sa boisson habituelle. Tu avais prévu le coup en la voyant s’accouder au bar et tu avais rapproché les bouteilles, ainsi réaliser le cocktail fut une affaire de quelques secondes au lieu des minutes perdues à la recherche des alcools.
Bien que sa présence habituelle fut une aide dans ton travail quotidien, il y avait quelque chose de néfaste dans ce type de comportement et tu trouvais toujours cela triste lorsque quelqu’un venait seul boire un verre, le pire étant les types qui se mettait des mines, seuls, accoudé au comptoir, dans l’espoir que la petite serveuse, que tu étais, allait les raccompagner dans leur chambre. Heureusement, vous aviez des gardes du corps pour cela.

Alors que tu lui tendais sa commande, tu te permis d’essayer d’engager la conversation. Tu étais d’un naturel souriant et ouvert et généralement tu n’avais pas mal à faire connaissance avec les gens, encore était-il qu’ils le veuillent. Tu essayais ainsi de vaincre ta timidité, tu y travaillais encore mais certains signes ne trompaient pas, comme le collier que tu trifouillais en ce moment-même qui montrait ton malaise.
La jeune femme te répondit cependant, elle aurait pu t’envoyer bouler mais elle ne le fit pas. La fin de sa phrase sonnait froid, elle semblait également triste mais la froideur cachait ses sentiments, du moins c’était ce que tu analysais. Tu ne voulais pas la laisser seule, personne ne devrait être triste selon toi sur une croisière. Tu jetais un coup d’œil à tes collègues qui semblaient s’activer et ne remarqueraient pas ta petite pause et tu attrapais un verre, faisant mine de l’essuyer alors que tu restais proche de la jeune femme, envieuse de lui tenir compagnie.

« C’est la danse qui vous dérange ou le fait de vous faire tripoter ? »


Pfff, c’était d’un nul. Tu rougis légèrement. La prochaine fois tu penseras avant de sortir une idiotie pareille mais ce qui était fait, était fait et tu ne pouvais changer.
Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Mer 24 Oct - 18:56


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
T'as jamais été du genre à boire énormément, que ce soit lors de fêtes ou de sorties entre amis dans les bars de Birmingham, ou régulièrement. Ceux qui te connaissent diront que c'est parce que tu ne sors jamais assez longtemps ou assez souvent pour en arriver-là, tu préfères dire que t'aimes simplement pas la sensation d'être complètement saoule, que tu ne vois pas l'intérêt de boire à en oublier qui tu es ou en être malade. Pourtant, depuis que t'es sur le bateau tu te retrouves régulièrement assise au bar. Sûrement parce que t'as décidé de faire la tête à ta meilleure amie, tu la laisses déjà te trainer partout sur le paquebot la journée, essayant de te faire participer aux différentes activités, même si t'y participes pratiquement pas, tu refuses de lui laisser le plaisir de te dire qu'elle avait raison de te faire prendre des vacances.

T'es bien consciente que c'est pas vraiment une bonne chose d'être aussi régulièrement ici même si ta consommation d'alcool reste raisonnable, surtout quand tu la compares à certains autres clients, tu sais aussi que dès que cette croisière se termine tu reprendras tes petites habitudes et t'aura plus aucune raison de passer tes soirées dans un bar. En attendant cela tu te permets de maudire ton amie et ses idées stupides devant un verre.

Quand la barmaid t'adresse pour la seconde fois la parole tu peux pas t'empêcher de remarquer la façon dont elle triturait son collier, un tic nerveux sans doute. T'as jamais été quelqu'un de timide, parler aux autres n'es pas un problème pour toi, seul le fait de perdre ton temps à discuter avec des gens que tu juges indigne de ton respect te pose un problème. T'essaie de pas lui répondre trop sèchement, elle doit avoir suffisamment de clients désagréables et un travail assez éreintant pour que t'en rajoute une couche, t'es pas un monstre non plus. De plus, ce soir t'a pas envie d'être toute seule et discuter avec la serveuse ne semble pas être une mauvaise idée.

« C’est la danse qui vous dérange ou le fait de vous faire tripoter ? » Elle te demande avec un léger rougissement que tu trouves adorable. « Me faire tripoter. » Tu réponds sans vraiment hésiter. « Danser ne me dérange pas du tout, j’en aurais pas fait mon métier si c’était le cas. » Tu continues, légèrement sarcastique, c’est plus fort que toi tu peux pas être aimable plus d’une minute, t’espères juste qu’elle va se vexer du ton employé.

Codage par Libella sur Graphiorum


[HRP c'est pas grave t'inquiètes pas ça peut arriver ^^]

* * *
"I don't attempt to do anything. I DO it."
You have to love dancing to stick to it. It gives you nothing back, no manuscripts to store away, no paintings to show on walls and maybe hang in museums, no poems to be printed and sold, nothing but that single fleeting moment when you feel alive. ♛ by endlesslove.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Jeu 25 Oct - 14:17

[HRP : Mise en page à faire : je suis sur tel ]
Il n’y eut aucune seconde d'hésitation dans la voix de l’inconnue qui répondit du tac au tac qu’elle n'aimait se faire tripoter. Au fond tu pouvais la comprendre, peu de personnes appréciaient que l’on viole leur intimité en se collant au corps de l’autre sauvagement. Et pourquoi d’autres personnes trouvaient dans cet assaut une bouffée d'égo et le sentiment d'être désirable et intéressant. Il était certain que la jeune femme, avec son côté supérieur clairement affiché, n’appartenait pas la seconde catégorie.
Tu souris gentiment à la jeune qui t'expliquait, d’un ton légèrement hautain et daidegneux, qu’elle était danseuse. Oh tu douce et naïve Zoé, tu aurais dû t'en aller à ce moment même, mais non, ton esprit ne trouva qu’une possibilité de pouvoir continuer à engager la conversation avec enthousiasme :

“Oh vraiment ?! Et quel style pratiquez vous ?”

Quelque chose en toi espérait que parler de la danse déride un peu la jeune femme du bar. Un mouvement sur le côté attira ton attention, ton amie avait bien entendu suivi la conversation et se moquait de toi et de tes efforts, tu reportais à nouveau ton attention sur la jeune femme en face de toi, ignorant délibérément ton amie.
La bande ne tarderait pas à la rejoindre dans tous les cas et elle passerait à autre chose. Un homme s’accouda au bar, ne prenant en considération que tu étais en train de parler à la cliente et que tu tenais dans tes mains un verre que tu essayais et d’une voix, forte et un peu dure , il commanda :
“Deux bières s’il vous plaît.”
Tu soupiras intérieurement alors qu’un sourire obligé s'affichait sur tes lèvres et tu t’avançais vers la tireuse.
Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Lun 29 Oct - 19:59


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
Les boites de nuit ne sont pas des endroits que t'apprécies. Des masses de gens collés les uns aux autres, gesticulant n'importe comment et avec un tel manque d’attention qu'ils en oublient le peu d'amour propre qu'ils leur restent et se laissent toucher par de parfaits inconnus tenant à peine debout. Toi, t'as pas besoin d'inconnus complètement saouls pour te sentir attirante. T’es pas du genre à douter de toi, alors quand quelqu’un te plaît tu n’hésites pas à te jeter à l’eau, sans avoir à recourir à l’alcool. T’as pas peur de te faire rejeter, tu préfères essuyer un refus plutôt que de te retrouver en face de quelqu’un désespéré au point de laisser toute leur dignité au vestiaire.

T'es contente de voir que ta dernière remarque n'a pas fait fuir la jeune femme, ni n’a réussi à lui faire perdre son sourire et qu’elle continue de te poser des questions. « Oh vraiment ?! Et quel style pratiquez-vous ? » Te demande-t-elle. « Oui vraiment, je suis danseuse ! Du classique. » Tu lui réponds esquissant à ton tour un sourire. T’adores parler de ton métier, tu peux le faire pendant des heures sans te lasser, même si t’es bien la seule à ne pas en avoir marre à la fin.

T'allais reprendre la parole quand un homme s'accoude au bar non loin de toi et te coupe dans ton élan pour commander deux bières à ton interlocutrice, ignorant complètement le fait que vous étiez en train de parler. Quand la barmaid alla servir le nouveau client, tu ne peux t'empêcher de lui jeter un regard mauvais, t'aime pas être interrompue. Mais tu lui dis rien, après tout il a le droit bien qu'il t'enquiquine royalement à ce moment-là et tu veux pas non plus faire une scène dans le bar, ça fait pas très bonne impression. La jeune femme ne met pas longtemps à lui rapporter sa commande et au moment où il s'en va, tu glisses un « Quel manque d'éducation. » Avec tes grands airs, puis tu retournes ton attention sur elle. « Au fait, je m'appelle Theodora. » Tu lui dis, autant connaitre son prénom si vous comptez continuer à discuter.

Codage par Libella sur Graphiorum

* * *
"I don't attempt to do anything. I DO it."
You have to love dancing to stick to it. It gives you nothing back, no manuscripts to store away, no paintings to show on walls and maybe hang in museums, no poems to be printed and sold, nothing but that single fleeting moment when you feel alive. ♛ by endlesslove.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Lun 5 Nov - 22:20


Rien n'est immuable ft Theodora



Finalement ta persévérance avait réussi à percer la carapace faite de métal de l’inconnue et un petit sourire commençait à se dessiner ses lèvres alors que tu lui demandais ce qu’elle pratiquait comme danse. Tu le savais, parler de leur passion avait tendance à rendre les gens plus aimables et ouverts à la discussion et la jeune femme n’avait pas fait exception.
Elle te répondit avec un certain enthousiasme et tu voulais engager la conversation plus longuement avec elle, apprendre à la connaître. L’idée qu’elle fusse abandonnée par son amie t’étais insupportable, pour toi les amis servaient à se serrer les coudes. Tu étais quelque peu trop compatissante parfois et un jour ça te perdra.

Mais alors que vous prévoyiez de discuter plus en détail de danse et tout ce qui était lié, quelqu’un s’accouda au bar, te rappelant à tes fonctions. Tu gardais pour toi ton petit soupir exaspéré, espérant que cela ne mette pas fin à votre début de camaderie avec l’inconnue. Rapidement, un peu trop rapidement vu la mousse que fit les bières alors que tu les remplissais, tu servis l’homme au bar. Heureusement pour toi, il était déjà trop éméché pour se rendre compte de la faute que tu venais de commettre. Il signa sa note de frais et s’en alla, ravi.
Une fois le dos tourné, l’inconnue reprit le contact, se plaignant de l’approche du jeune homme. Tu souris, un peu contrariée avant de répondre.

« Oh si vous saviez ! Il n’était pas si méchant par rapport à ce que j’ai pu voir… »


Les souvenirs te revenaient doucement. Les premières remarques sexistes qui t’avaient choquées à tes débuts pour finalement devenir une norme, les mains aux fesses qui faisaient partie de ton existence et tu ne t’arrêtais plus à un « bonjour » oublié ; pire encore : tu étais étonnée lorsque certains utilisaient des formules de politesse.
La voix de l’inconnue te fit revenir sur terre et tu souris en tendant ta main.

« Enchantée, je suis Zoé. »


En discutant, le verre de la cliente s’était vidé et sourire aux lèvres, tu agrippas un nouveau verre avant de la regarder, les prunelles pétillantes, heureuse que la jeune femme se soit déridée.

« Un autre ? Je vous l’offre, pour vous dédommager du jeune homme qui a été rude. »



Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Jeu 8 Nov - 19:17


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
Tu ne supportes pas que l'on t'interrompe. C'est d'un manque de politesse énorme, selon toi, d'interrompre les gens, enfin surtout quand ça te concerne, parce que ce que t'as à dire est beaucoup plus intéressant que les autres. Emily se moquait souvent de ta manière de te voir au-dessus de tout le monde, elle avait d'ailleurs appris à passer outre et n'hésitait pas t'envoyer balader quand tu te prends beaucoup trop pour une princesse. C'est en fait exactement ce qu'elle a fait ce soir quand tu t'es mise à lui faire une liste complète de pourquoi les boites de nuit faisaient partie des endroits les plus minables que tu connaisses et que tu ne t'abaisserais jamais à aller dans l'une d'elle pour rencontrer quelqu'un. Tu lui en voulais pas, enfin si à cet instant précis tu lui en veux à mort, mais dès demain elle t'aura raconté deux ou trois âneries et t'aura tout oublié, c'est ta meilleure amie t'arrives pas à rester fâcher contre elle. Et au fond tu la comprends, tu veux être absolument insupportable quand tu veux.

Alors quand l'autre lourd est arrivé au bar, il t'a un peu gonflé et t'as pas pu t'empêcher de râler. Tu commences à avoir une conversation un peu sympa avec la barmaid, sur le sujet le plus intéressant que tu puisses connaitre et lui il débarque comme ça et coupe votre discussion pour une foutue bière. « Oh si vous saviez ! Il n'était pas si méchant par rapport à ce que j'ai pu voir… » Te répond-elle. « Je n'en doute pas, il est simplement affreusement mal élevé. » T'imagines bien qu'avec un métier comme le sien, elle doit en voir des vertes et des pas mures tous les jours. T'aurais jamais pu avoir un travail comme celui-là, avec le peu de patience que t'as, t'en aurais probablement retourné une au premier qui ose te faire la moindre remarque. « Enchantée, je suis Zoé. » Se présente-t-elle aussi. « C'est un très joli prénom. » Tu lui réponds. « Un autre ? Je vous l'offre, pour vous dédommager du jeune homme qui a été rude. » Te propose-t-elle en attrapant un nouveau verre et elle a l'air encore plus heureuse que quand t'es arrivée, si c'est possible. « Avec plaisir, c'est adorable de votre part. » Tu dis ton sourire s'agrandissant un peu plus. « Vous devez réellement aimer ce que vous faites pour arriver à supporter les personnes comme lui, non ? » T'es curieuse, tu veux savoir ce qui fait qu'elle continue à faire ce métier malgré les mauvais côtés. Parce que la plupart des barmaid et barman que t'as croisé le font surtout par dépit, parce qu'ils n'ont rien trouvé d'autre, mais elle, elle semble vraiment apprécier son travail.

Codage par Libella sur Graphiorum

* * *
"I don't attempt to do anything. I DO it."
You have to love dancing to stick to it. It gives you nothing back, no manuscripts to store away, no paintings to show on walls and maybe hang in museums, no poems to be printed and sold, nothing but that single fleeting moment when you feel alive. ♛ by endlesslove.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Sam 10 Nov - 9:26


Rien n'est immuable ft Theodora



La jeune femme te répondit qu’elle ne doutait pas qu’il n’était pas le pire mais son manque de politesse semblait l’avoir fortement choquée. Personnellement, tu avais pris l’habitude à ce que les gens déboulent ainsi sans même dire bonjour ni même s’occuper de ce que tu pouvais faire auparavant. Ils n’étaient pas méchants pour la plupart, juste fortement bourrés et celui-ci ne dérogeait pas à la règle.
Il était également vrai qu’il était client, au même titre que l’inconnue et avaient donc les mêmes droits que la jeune femme. Cependant, tu ne dis rien sur ce dernier point. Il est vrai qu’elle monopolisait ton temps, mais c’était ce que tu voulais lui donner de toi-même, elle ne t’avait rien demandé. Elle allait simplement devoir apprendre à te « partager », comme tes amis avaient eu l’habitude de faire. Après tout, tu bossais ce soir n’est-ce pas ?

Quand tu te présentas, elle complimenta ton prénom. Tu n’avais pas l’habitude des compliments et encore moins sur un prénom mais c’était agréable bien que le rouge te soit un peu monté aux joues. Ton prénom était ce qu’il était : un prénom. Tu ne l’avais jamais jugé en bien ni en mauvais et tu espérais que sa remarque était véridique.
Tu lui proposas alors un verre afin de dédommager du client désagréable. Elle sembla alors heureuse d’accepter et s’empressa de le faire. Alors qu’elle te vouvoyait une nouvelle fois, tu ne pus t’empêcher de lui faire remarquer.

« N’hésitez pas à me tutoyer. Tout le monde se tutoie ici. Et puis on ne doit pas être si différentes niveau âge je pense. »


Tu préparais le cocktail lorsqu’elle relança la conversation, te demandant comment tu faisais pour supporter et gérer des personnes telles que lui. Tu n’aimais pas vraiment parler de toi et encore moins te plaindre, enfin dans un premier temps, tu souris et répondis alors vaguement :

« J’aime le fait de pouvoir rendre les gens heureux et qu’ils puissent faire la fête. Donc oui j’aime mon métier. Il n’est qu’un client que je dois servir, il est dans son droit même s’il aurait pu faire preuve d’un peu plus de politesse. Mais encore une fois ce n’est pas le pire. »


Tu tendis le cocktail terminé à la jeune femme avant d’ajouter

« Et vous ? Qu’aimez-vous dans la danse ? »


Voilà qui relançait la conversation sur elle et sa passion : parfait !


Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Mar 13 Nov - 22:05


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
Les compliments ça te connait, on t'en fait tout le temps depuis que t'es gamine, non pas que ça te surprenne, t'es une fille fantastique après tout. T'en fais aux autres aussi, enfin quand ils le méritent, ou quand t'es intéressée. Et voir la jolie serveuse rougir lorsque tu lui en fais un, ça t'intéresse. « N'hésitez pas à me tutoyer. Tout le monde se tutoie ici. Et puis on ne doit pas être si différentes niveau âge je pense. » Elle te dit. T'acquises et lui sourit, avant de lui poser une question. « J'aime le fait de pouvoir rendre les gens heureux et qu'ils puissent faire la fête. Donc oui j'aime mon métier. Il n'est qu'un client que je dois servir, il est dans son droit même s'il aurait pu faire preuve d'un peu plus de politesse. Mais encore une fois ce n'est pas le pire. » Elle te tend ton tend verre et tu lui réponds en l'attrapant, effleurant ses doigts au passage. « C'est chouette d'avoir un métier qui te plaît. Au moins les mauvais moments ont l'air moins terrible. » Tu bois une gorgée de ton cocktail à la fin de ta phrase.

Elle enchaîne en redirigeant la conversation vers toi, non pas que ça te gêne, t'adore parler de toi. « Et vous ? Qu'aimez-vous dans la danse ? » Et t'aime encore plus parler de la danse. T'en fais depuis aussi longtemps que tu peux t'en souvenir. T'as commencée parce que ta mère t'a inscrite à un cours comme la majorité des petites filles de ton quartier. Ça t'a tout de suite plu, mettre des tutus et faire des pirouettes. En plus t'étais douée, tu t'es vite démarqué parmi la horde de fillettes de quatre ans et t'aime être la meilleure. Donc t'as continué à danser, t'as découvert que tu pouvais en faire ton métier. T'as supplié tes parents pendant des jours pour qu'ils te laissent passer les auditions pour intégrer l'école de tes rêves. C'est peut-être la seule fois qu'ils n'ont pas cédé facilement, c'est de ton avenir dont il s'agissait et ils allaient pas te laisser le gâcher pour une lubie. T'as mis trois jours à les convaincre que c'était pas une lubie et maintenant tu vis de ta passion. « J'aime le fait de pouvoir raconter une histoire sans une seule parole. J'aime la discipline qu'on doit avoir, qui nous pousse à toujours être meilleure. La liberté aussi, qu'on a quand on est sur scène qu'il n'y a rien d'autre que la musique et la lumière des projecteurs et qu'on est une autre personne, le rôle qu'on a répété pendant des mois entiers. Les émotions qu'on fait ressentir à ceux qui viennent nous voir. » Tu fais une pause et prend une nouvelle gorgée. « J'aime aussi les heures passées à répéter, à se tuer les pieds sur pointes. Et les étoiles dans les yeux des gamins qui te regardent comme un modèle. Bref je crois que y'a pas un truc que j'aime pas dans la danse. » Tu lui réponds avec des yeux qui brillent, comme à chaque fois que tu parles de ton métier.
Codage par Libella sur Graphiorum

* * *
"I don't attempt to do anything. I DO it."
You have to love dancing to stick to it. It gives you nothing back, no manuscripts to store away, no paintings to show on walls and maybe hang in museums, no poems to be printed and sold, nothing but that single fleeting moment when you feel alive. ♛ by endlesslove.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Mer 14 Nov - 9:25


Rien n'est immuable ft Theodora



Elle attrapa le verre que tu lui tendais, ces doigts effleurant les tiens, te faisant légèrement tressaillir : Il était vrai que la jeune femme était attirante et avait un certain charme. Tu chassas bien vite cette pensée : les femmes bi ou homo il n’en existait pas tant que ça et puis : une cliente ? Non tu ne pouvais réellement pas. Ce n’était pas parce que Johanne se le permettait que tu te le permettrais. Tu devais garder un sérieux professionnel.
Tu souris à sa remarque qu’avec un métier qui te plaisait, les moments durs semblaient moins difficiles. C’était vrai. Cependant, tu ne savais pas que le pire restait encore à venir. Oh pauvre petite Zoé. Sur le coup tu répondis enjouée :

« En effet, ce n’est pas un métier pour tout le monde. »


Tu la regardais poser ses fines lèvres sur le verre avant de boire une gorgée du cocktail. Tu aimais regarder les gens boire, cela te permettait de savoir si tes préparations étaient correctes ou non. La voix pouvait tromper, le visage, rarement.
Tu pris dans tes mains un verre à essuyer, essayant à nouveau de paraître occupée pour ne pas attirer les soupçons. La jeune femme sembla se remémorer quelques instants avant de te répondre. Il y avait de l’enthousiasme, de la passion dans sa voix alors que tu hochais la tête en souriant, lui signifiant que tu suivais le cours de la conversation. Tu aimais fortement les gens tel qu’elle, qui étaient animés par la passion du métier et de ce qu’ils faisaient, tu trouvais ça « poignant. »

« D’ailleurs, en parlant de pointes, tu n’as pas mal aux pieds parfois ? Je veux dire, c’est connu que les danseuses et danseurs souffrent horriblement des pieds ? Comment le vis-tu ? »




Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Mer 14 Nov - 23:11


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
T'as découvert assez jeune que t'es autant attiré par les femmes que par les hommes. Tu sais que t'as aussi eu de la chance d'avoir des parents qui t'ont toujours accepté comme tu es et t'as jamais eu à cacher ou a avoir honte d'être bisexuelle. C'est même quelque chose dont t'es fière en fait. Tu flirtes avec les personnes qui te plaisent sans forcément faire attention à leur genre. Et tant pis si tu fais des avances à des filles hétéros, ça arrive, ça provoque souvent de drôle de situations d'ailleurs. « En effet, ce n'est pas un métier pour tout le monde. » T'es légèrement déçue qu'elle n'ait pas réagi lorsque tu lui as touché la main, à l'exception d'un petit tressautement qui pourrait être dû à la surprise. Mais il t'en faut plus pour te refroidir.

Tu lui parles de ta passion en continuant de siroter la boisson qu'elle t'a préparée. Elle semblait être réellement intéressé par ce que tu lui racontais et ça te fait plaisir. Tu sais que quand tu parles de danse tu peux vite t'emballer et tu peux vite perdre les gens qui n'en n'ont rien à faire. En même temps y'a tellement de choses que t'as à dire dessus, que ça peut souvent durer des heures si on t'arrête pas. « D’ailleurs, en parlant de pointes, tu n’as pas mal aux pieds parfois ? Je veux dire, c’est connu que les danseuses et danseurs souffrent horriblement des pieds ? Comment le vis-tu ? » Elle te demande une fois que t’as arrêté de divaguer. Tu te souviens de la première fois que t'as enfilé une paire de pointe, t'avais douze ans et t'as jamais eu aussi mal de toute ta vie avant ça, t'avais jamais eu autant d'ampoule sur les pieds non plus. Pas suffisamment pour te faire abandonner cependant. « Au début oui, j'avais très mal, mais on s'habitue à la douleur. Et puis, c'est pas super glamour hein, mais on a des callosités qui se forment sur les pieds qui les protègent, ce qui fait qu’ils ont généralement l’air horrible et de nous faire affreusement souffrir, mais c’est pas vraiment le cas. On peut utiliser des genres de coussinets pour que ça soit plus confortable. » Tu lui réponds. « Honnêtement je le vis bien, c'est ce que j'ai toujours voulu faire. Je pense que les pointes ont l'air beaucoup plus terrible qu'elles ne le sont vraiment. » Tu continues.

C'est pas que t'en a marre de parler de toi, au contraire, mais t'as aussi envie de connaitre un peu la jolie barmaid. « Et toi, qu'est ce qui te pousse à te lever le matin, à part l'insupportable son d'un réveil ? » Tu lui demandes avec un sourire charmeur.

Codage par Libella sur Graphiorum

* * *
"I don't attempt to do anything. I DO it."
You have to love dancing to stick to it. It gives you nothing back, no manuscripts to store away, no paintings to show on walls and maybe hang in museums, no poems to be printed and sold, nothing but that single fleeting moment when you feel alive. ♛ by endlesslove.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Jeu 15 Nov - 7:38


Rien n'est immuable ft Theodora



Ramener la conversation sur elle te plaisait. Tu n’avais jamais aimé être le centre d’attention, aujourd’hui c’était pareil. Par contre, tu aimais fortement le fait de découvrir une personne, qui elle était et d’interagir avec la personne. Heureusement pour toi, Théodora semblait complètement apte et décontractée à l’idée de discuter avec toi. Elle se donnait totalement, racontant l’envers du décor et de sa passion sans filtres. Oui, plus le temps passait avec elle, plus tu appréciais votre conversation et tu étais heureuse d’avoir engagé une discussion avec elle.
La jeune femme te raconta alors comment elle s’était habituée à la douleur et les callosités qui s’étaient formées sur ses pieds. Tu souris et dans ta tête un personnage se dessinait doucement à toi. Elle semblait forte. Bien plus forte que tu ne l’étais et tu étais certaine qu’à la moindre ampoule tu aurais arrêté. Théodora semblait avoir un caractère bien trempé et cela ne t’étonnait pas que la danse lui convienne.

« Si ça ne vous fait pas mal, c’est le principal en fait ! »



Et alors que tu allais relancer la conversation, cette dernière se tourna vers toi alors que la jeune cliente te demandait pourquoi tu te levais le matin. Tu souris. En fait, aucun réveil ne te réveillait le matin. Tu te sentais libre de ta journée. C’était un étrange sentiment à vrai dire lorsque l’on connaît le monde du travail.

« Et bien, pour tout t’avouer, je ne suis pas du matin donc je ne mets pratiquement jamais mon réveil. Je suis de nuit la plupart du temps et cela me convient parfaitement. Je peux profiter de ma journée entière avant d’aller travailler au bar pour toute la nuit. Je suis quelqu’un de fêtarde et j’ai toujours aimé me coucher tard et jamais me lever tôt alors ce travail était parfait pour moi. Et puis comme ça je peux profiter de la fête un petit peu. Il est vrai aussi que les conditions sur le bateau sont supers. J’ai toujours préféré les croisières aux bars de ville. »


Tu vendais un peu ton emplacement de vente mais c’était quelque chose de véridique : tu te sentais vraiment à ton aise et vraiment libre sur les bateaux et c’est pourquoi tu ne ratais pas une croisière. C’était, cependant, la première fois sur le St Maria et tu espérais pouvoir en faire d’autres.


Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Sam 17 Nov - 15:03


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
T’as bien fait de venir au bar ce soir. Normalement quand tu viens tu te contentes de boire quelques verres avant de retourner à ta cabine, mais aujourd’hui la serveuse a décidé de t’adresser la parole. Et c’est plutôt agréable de discuter avec elle, ça t’évite de t’apitoyer sur ton sort, ça te permet d’oublier le fait que t’es été obligé de monter sur ce paquebot pour prendre des vacances dont t’as pas envie, bien que t’en ai définitivement besoin, d’oublier que t’as juste envie de rentrer chez toi et retourner à ta carrière. « Si ça ne vous fait pas mal, c’est le principal en fait ! » Te dit Zoé. T'es pas quelqu'un qui abandonne facilement quand tu veux quelque chose et t'as toujours voulu danser, alors oui, t'as eu mal au début, mais au fur et à mesure, la douleur est devenue minime face au plaisir que t'éprouve lorsque tu danses. « Oui, c'est le principal. »

T’enchaines en lui posant à ton tour une question. « Et bien, pour tout t’avouer, je ne suis pas du matin donc je ne mets pratiquement jamais mon réveil. Je suis de nuit la plupart du temps et cela me convient parfaitement. Je peux profiter de ma journée entière avant d’aller travailler au bar pour toute la nuit. Je suis quelqu’un de fêtarde et j’ai toujours aimé me coucher tard et jamais me lever tôt alors ce travail était parfait pour moi. Et puis comme ça je peux profiter de la fête un petit peu. Il est vrai aussi que les conditions sur le bateau sont supers. J’ai toujours préféré les croisières aux bars de ville. » C'est une vie bien différente de la tienne. Tu dois te lever tôt la plupart des jours, pour aller aux cours et répétitions et hormis les soirs de spectacles, tu ne te couches généralement pas tard. « On dirait que t'as trouvé le job parfait pour toi ! Mais en travaillant toujours sur un bateau, t'as pas l'impression de passer tes journées un peu enfermée ? C'est ma première croisière et, même si y'a pleins d'activités qui sont pas si mal que ça, si tu répètes ça à qui que ce soit je nierais tout en bloc je te préviens, je pense que si je restais trop longtemps sur un bateau je deviendrais claustrophobe. » Tu lui dis. T'arrives pas à t'imaginer passer ta vie toujours enfermée au même endroit, même si techniquement le bateau se déplace et qu'il y a des escales. T'as besoin de savoir que tu peux aller où tu veux si l'envie t'en prend, non pas que ça t'arrive souvent. T’aurais d’ailleurs jamais pensé à faire une croisière si Emily ne t’avais pas tiré sur celle-ci.

Codage par Libella sur Graphiorum

* * *
"I don't attempt to do anything. I DO it."
You have to love dancing to stick to it. It gives you nothing back, no manuscripts to store away, no paintings to show on walls and maybe hang in museums, no poems to be printed and sold, nothing but that single fleeting moment when you feel alive. ♛ by endlesslove.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Sam 17 Nov - 18:26


Rien n'est immuable ft Theodora



La jeune femme semblait étonnée de ton mode de vie, se demandant si elle-même aurait pu vivre sans arrêt sur le bateau. Mais tu ne te sentais pas enfermée. Loin de là, tu te sentais libre. Pendant quelques jours tu étais en France et puis tu étais au Portugal. C’était merveilleux. Ce sentiment de n’être rattachée à rien, à aucun pays, de visiter et de rencontrer de nouvelles nationalités, coutumes, sans cesse.
Tu ris légèrement alors qu’elle te faisait promettre de ne jamais répéter qu’elle trouvait certaines des activités intéressantes. Elle t’étonnait. Elle qui semblait si blasée de la croisière avait finalement trouvé quelques activités lui plaisant. C’était une grande réussite pour la croisière, du moins c’était ainsi que tu le voyais.

« Promis je ne répèterai rien. Et non je me sens plutôt le contraire qu’enfermée. Je me sens libre. On passe de pays en pays, je trouve ça libérateur et bien sûr, dès qu’on amarre, je sors et visite la ville. J’aime le côté de ne pas être rattachée à quoi que ce soit. Je suis un peu vagabonde en fait dans ma tête je pense »


Tu rigoles, te moquant toi-même du terme utilisé pour te décrire mais finalement tu réalises qu’il est plutôt vrai. Tu ne t’imagines plus rester à la même place plus de 3 mois, tu aimes voyager et bouger.

« Pourquoi avoir accepté la croisière si tu te sens aussi enfermée ? »


Tu posais la question en tout intérêt et sympathie. Depuis son arrivée Théodora ne semblait pas trop apprécier ni le bateau, ni la « compagnie » de son amie. Tu la plaignais d’une certaine manière, les vacances étaient faites pour s’amuser et non pour endurer et cela te faisait de la peine de la voir en « souffrir ».


Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Mer 21 Nov - 14:40


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
Tu trouves toujours ça intéressant de découvrir des modes de vie différent du tiens et c'est encore mieux quand on t'en parle de manière positive. T'as rencontré tellement de personnes avec des boulots ennuyant à mourir qui ne les supportent plus et tu trouves ça pitoyable. Pourquoi ils persistent à faire quelque chose qui leur déplait tant des journées entières au lieu de trouver quelque chose dans lequel ils excellent et qu'ils aiment. Tu supportes pas les gens qui se plaignent sans rien faire pour changer leur situation. C'est pour ça que t'apprécie de discuter avec Zoé, elle se plaint pas. Elle fait un job pas forcément facile tous les jours et elle garde le sourire en toute circonstance. Dieu sait que toi t'en aurais déjà envoyé balader plus d'un rien que pour oublier un simple « Bonsoir. » « Promis je ne répèterai rien. Et non je me sens plutôt le contraire qu’enfermée. Je me sens libre. On passe de pays en pays, je trouve ça libérateur et bien sûr, dès qu’on amarre, je sors et visite la ville. J’aime le côté de ne pas être rattachée à quoi que ce soit. Je suis un peu vagabonde en fait dans ma tête je pense »

Dans le fond t’as rien contre les croisières, passé quelques semaines à bord d’un bateau pour faire le tour du monde tu comprends que ça puisse attirer des gens. Y travailler en permanence c’est autre chose, tu pourrais pas attendre que le paquebot amarre pour aller faire ta vie, mais tant que cette situation lui convient, c’est tout ce qui compte. Ton problème c’est plutôt les vacances en général, t’aimes pas trop ça. T’as besoin de travailler pour te sentir bien, t’as besoin de savoir que tu fais le maximum pour atteindre l’objectif que tu t’es fixée et c’est pas en prenant des semaines de repos que tu vas l’atteindre. Sauf que tes parents ont décidé que c’est de repos que t’as besoin, avant que ton corps ne lâche, comme ils te l’avaient si gentiment dit et qu’ils ont décidés de mêler ta meilleure amie à ça. Ou bien c’est l’inverse, t’es pas certaine de qui a eu l’idée en premier. « Pourquoi avoir accepté la croisière si tu te sens aussi enfermée ? » « En fait, j'ai pas vraiment eu le choix. Mes parents se sont mis de mèche avec Emily pour me faire venir ici. La seule raison pour laquelle j'ai accepté c'est qu'ils arrêtent de me rabâcher que je passe trop de temps à travailler quand on rentrera, ce que j'attends avec impatience. » Tu fais une courte pause pour boire et reprends. « Je n'aurais pas été contre une croisière d'ici quelques années, quand je serais à la retraite, mais là tout de suite c'est pas le moment pour que je m'autorise des vacances. » Tu lui dis en souriant. Un des avantages d'être danseuse c'est qu'à quarante ans t'es déjà retraitée, bien que beaucoup continue leurs carrières dans des métiers proches. « Et en voyageant partout, tout le temps, comme ça, c'est pas trop dure d'avoir une vie de famille ? Une vie amoureuse ? » Tu lui demandes avec un sourire. C'est un peu ironique que ce soit toi qui dise ça, quand on sait que t'évites à tout prix les relations amoureuses pour ne pas te déconcentrer dans ta carrière, mais après tout, tout le monde n'est pas comme toi.
Codage par Libella sur Graphiorum

* * *
"I don't attempt to do anything. I DO it."
You have to love dancing to stick to it. It gives you nothing back, no manuscripts to store away, no paintings to show on walls and maybe hang in museums, no poems to be printed and sold, nothing but that single fleeting moment when you feel alive. ♛ by endlesslove.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Mer 5 Déc - 18:19


Rien n'est immuable ft Theodora



La jeune femme sembla prendre un petit temps afin d’analyser ce que tu venais de lui dire concernant ta personnalité et surtout tes habitudes. Bien sûr ton mode de vie ne plaisait pas à tout le monde, et surtout à très peu de monde, mais aussi longtemps que tu étais libre, tu profitais de ce système. Tu te servis un verre d’eau alors que ton collègue te fit signe d’une bière.
Heureusement, vous étiez postées devant la tireuse et tu remplis la bière tout en écoutant la réponse de la jeune femme concernant la croisière. D’un côté tu te sentais triste pour elle. A tes yeux, les vacances et croisières étaient synonymes de bienêtre et loisir. Pour Théodora, cela rimait plus avec contrainte et ennuie.
Tu l’écoutais avec intention, tes prunelles posées intensément sur son visage. Tu souriais délicatement. Une idée folle te traversa la tête et, sans réfléchir, alors qu’elle finissait de t’expliquait qu’elle ne voulait s’autoriser des vacances uniquement à la retraite, les phrases franchir tes lèvres :

« Et pourquoi ne pas essayer de travailler sur le bateau, pendant les vacances ? Les animateurs sont toujours à la recherche de talents. Tu pourrais utiliser le bateau comme une nouvelle scène ? »



Un sourire aux lèvres, la jeune femme te demanda si tu avais une vie de famille, une vie amoureuse et tu manquas de t’étouffer avec le verre qui te désaltérait. Une vie de famille ? Non ce n’était absolument pas compatible mais tu étais encore jeune. Tu souris et répondit avec douceur :

« Non en effet, une vie de famille n’est pas compatible avec la façon dont j’exerce mon métier mais je suis encore jeune et pas vraiment prête à en commencer une. Et les amours, tu sais, ça part et ça revient. Un peu comme des amours de vacances. »


Tu souris à l’utilisation de l’expression. C’était une expression que tu utilisais quand tu étais jeune et adolescente. Aujourd’hui tu avais grandis et pourtant, d’une certaine façon, tu étais toujours adolescente dans ta façon de vivre.



Theodora Miller
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 19/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice
Présence sur l'île : 61
Localisation : Plage
Expérience : 523
Compétences : Danseuse
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Hier à 13:16


Flashback | Rien n'est immuable
Zoé & Theodora
T'as toujours eu ce besoin de bouger, de faire quelque chose, de te sentir utile. Et en vacances tu te sens tout sauf utile. T'as l'impression de perdre du temps qui pourrait t'être précieux et t'aimes pas du tout ça. Alors tu te plains à la gentille Zoé, que ça n'a pas l'air de déranger si tu te fies à l'attention qu'elle semble porter à tes propos, même lorsqu'elle continue son travail, servant une bière à un autre client. « Et pourquoi ne pas essayer de travailler sur le bateau, pendant les vacances ? Les animateurs sont toujours à la recherche de talents. Tu pourrais utiliser le bateau comme une nouvelle scène ? » Elle te propose soudainement. Tu la regardes avec des yeux ronds, avant qu'un énorme sourire s'affiche sur tes lèvres, l'idée de pouvoir danser sur le bateau ne t'as jamais traversé l'esprit. Puis tu penses à ta meilleure amie et ce qu'elle va penser de ça. « C'est pas une mauvaise idée, mais je crois qu'Emily me tuerait si je faisais ça tout le reste du voyage. » Tu réponds avec un léger rire. Tu l'imagines déjà te tirer de force hors de la scène et t'emmener au bord de la piscine et t'attacher au transat pour être certaine que tu te reposes.

Tu continues en lui posant une question sur sa vie amoureuse et elle manque de s'étouffer à la fin de ta phrase. Mais elle te répond tout de même en souriant. « Non en effet, une vie de famille n'est pas compatible avec la façon dont j'exerce mon métier mais je suis encore jeune et pas vraiment prête à en commencer une. » « Je ne peux qu'être d'accord avec ça. » T'acquises, buvant une gorgée de ta boisson. « Et les amours, tu sais, ça part et ça revient. Un peu comme des amours de vacances. » « T'as tout à fait raison et j'imagine que ça doit pas facile de s'attacher à quelqu'un quand tu sais que t'as peu de chance de les revoir après. Puis, d'un autre côté, avec un métier pareil tu dois rencontrer tellement de gens, qu'à ta place je verrais pas l'utilité de me caser tout de suite. » Tu réponds en ne détachant pas tes yeux des siens, te penchant sur le bar et appuyant ta tête dans ta main.
Codage par Libella sur Graphiorum

* * *
"I don't attempt to do anything. I DO it."
You have to love dancing to stick to it. It gives you nothing back, no manuscripts to store away, no paintings to show on walls and maybe hang in museums, no poems to be printed and sold, nothing but that single fleeting moment when you feel alive. ♛ by endlesslove.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   Hier à 17:44


Rien n'est immuable ft Theodora



Son sourire illumina son visage après lui avoir proposé d’utiliser le bateau comme scène et le tient s’élargit encore plus comme si cela était possible. Tu étais ravie d’avoir ramené un peu de gaieté dans la croisière et les vacances de la jeune femme. C’était bien pour cela que tu faisais ce métier après tout : apporter la joie et la bonne humeur sur le bateau.
Finalement, la jeune femme dénia l’idée en expliquant que sa meilleure amie n’apprécierait pas. Tu hochas la tête en signe de compréhension, ton sourire se fanant un petit peu. Et si devant la cliente tu te montras compréhensive et non jugeant, après tout ce n’est pas ton rôle, ton esprit ne cessait de crier « Fuck Emily si c’est ce dont tu as besoin pour te sentir bien. » mais tu n’ajoutas rien. L’idée tu l’avais proposé et tu ne pouvais forcer la jeune femme monter sur scène. Et pourquoi cela te chagrinait autant ? Cela te chagrinait parce que tu mourais d’envie de la voir sur la scène, en mouvement. Parce qu’au fond de toi, elle t’attirait et tu voulais voir ce corps faire preuve de sa souplesse.

Vous aviez alors changé de sujet, pour le confort de toutes les deux certainement. Elle confirma ses pensées sur le fait de monter sa famille et la jeunesse, vous vous rejoigniez dans l’idée en fin de compte. Tu lâchas un petit rire lorsqu’elle te fit part de ses pensées sur le fait de ne pas voir l’utilité se de caser tout de suite.

« C’est tout à fait ça. Ce qui se passe sur une croisière, reste sur la croisière. »


Le jeu avait changé entre vous deux, et la tension également. Tu ne pouvais manquer ces yeux qui te bouffaient du regard et tes propres prunelles se perdirent dans les siennes. Sa tête dans sa main, te regardant intensément. Et alors tu perds quelque peu la notion du temps à la regarder ainsi avec ses traits doux et sa chevelure intense.
Quelqu’un d’autre n’avait pas manqué l’échange de regard. Ta meilleure amie. Joh. Tu ne l’avais pas vue mais la jeune femme n’avait cessé de vous regarder dans le coin de l’œil depuis que tu avais engagé la conversation avec Théodora et elle avait décidé de sortir enfin sa carte. Elle se plaça entre vous deux, si cela était possible, et se présenta.

« Bonjour, Je suis Johanne ! Une amie de Zoé ! »


Elle coupa ainsi court à l’instant et tu repris tes esprits après quelques secondes sans comprendre ce qu’il s’était passé et le sourire aux lèvres tu présentas.

« Johanne je te présente Théodora, Théodora, voici Johanne. »





Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora   

 
Flashback | Rien n'est immuable ft Theodora
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Rien pour écrire à sa mère...
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naufragés :: Souvenirs :: Sur le bateau-
Sauter vers: