AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Intrigue 1 - et ils ont des yeux par millions - ft Zoé

Aller en bas 
Johanne Wagner
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 23/10/2018
Place sur l'île : Tente de cartographier l'île en l'explorant
Présence sur l'île : 33
Expérience : 240
Compétences : Animatrice / Fait de l'athlétisme et de la course d'orientation

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Intrigue 1 - et ils ont des yeux par millions - ft Zoé   Mar 23 Oct - 19:57

ET ILS ONT DES YEUX PAR MILLIONS


Le soir tombe, c'est inéluctable. Partout sur le globe, partout dans le monde, le soir fini toujours par tomber, mais tu aurais préféré qu'il mette ici plus de temps à le faire. La nuit, ce n'est jamais une bonne chose sur un territoire que l'on connaît pas, c'est ton père qui te l'a appris. Il t'a toujours dit qu'il ne fallait pas rester en forêt, même équipé, après la tombée de la nuit. Sauf dans le cas où la faune et la flore sont connues. Les gens pensent souvent que la course d'orientation se résume bêtement à aller d'un point A à un point B, puis d'un point B à un point C : en réalité, il faut savoir observer son environnement, le connaître, être à l'écoute de celui-ci et être à l'écoute de soi-même pour faire une bonne course. Ton père te l'a souvent répété, comme une litanie que tu n'es pas prête d'oublier. Mais ici, tu ne connais pas ton environnement, et la nuit est en train de tomber. Ils sont plusieurs à s'être réunis, à la faveur d'un camp monté à la va-vite. Ils ont raison, l'union fait la force, même si tu préfères rester un peu à l'écart... Mais ce qui te décide vraiment à t'approcher, finalement, reste cette touffe de cheveux crépus qui se distingue du groupe. Tu oublies ta douleur à la hanche et au genou droits – mauvaise rencontre entre eux et le sol à ton arrivée – et tu vas vers le camp. Tu ignores tout le monde, et tu refermes tes bras autour du cou de la métisse, en fermant les yeux, pour venir te blottir contre elle. « Zoé. » Du soulagement, qui timbre ta voix et la colore alors que tu finis par te reculer un peu. Tu souris, en venant caresser sa joue, avant de laisser retomber ton bras.

« J'ai cru... J'ai cru que je n'allais jamais te revoir... » Ta voix tremble un peu, appuyant l'hésitation de ton anglais. Tu sais qu'elle est américaine, et même si ton instinct actuel te dicterait de parler en français, tu préfères mettre des mots anglophones sur tes ressentis, pour lui faciliter la tâche à elle, ce que tu poursuis en ajoutant : « Tu as vu les autres ? » La bande. La fameuse bande. En te réveillant à côté de morceaux humains, sur la plage, tu n'as pas tellement chercher à trouver qui que ce soit. En te relevant, tu as eu une nausée si violente que tu avais fini par allégrement décoré le sable de tes reflux gastriques. Et tu as couru. Tu as couru aussi loin que tu l'as pu avant que la douleur à ta hanche et à ton genou ne te force à ralentir la course, et finalement à t'arrêter. Tu ne réalises même pas encore que tout ça est réel. Que votre bateau a réellement fait naufrage, et que tu te retrouves là, bien vivante alors que d'autres sont éparpillés aléatoirement sur la plage. Revenant au moment présent, tu prends la main de Zoé et l'entraîne un peu plus loin en lui glissant un « Viens. » un peu sec. Avec l'adrénaline, tu en oublies d'être émotive. Et, enfin, pour la première fois de cette première journée, tu te laisses tomber sur le sable et lâches un long soupire. « Comment tu te sens ? » Tu relèves le regard sur Zoé. La question paraît débile, presque déplacée, mais elle est sincère. Et c'est important de se soucier des autres dans ce genre de situation... Mais c'est d'une oreille distraite que tu l'écoutes, alors que tu te retournes vers les buissons, avec ce sentiment très désagréable d'être épiée.
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue 1 - et ils ont des yeux par millions - ft Zoé   Mer 24 Oct - 19:11


Et ils ont des yeux par millions ft Johanne


Vous discutiez tranquillement lorsque l’attention de Johanne fut accaparée par autre chose. Ses prunelles étaient lointaines, regardant derrière toi avec intensité. Quelque chose n’était pas normal, tu pouvais le sentir. Elle commença à te répondre, la voix légèrement hésitante avant de froncer les sourcils et de te tirer derrière toi. Tu lâchas un petit « aïe » douloureux alors que ton visage se fermait. Elle t’avait aidée d’un mouvement à te redresser, oubliant certainement que ton bras était cassé.
Bien sûr, son mouvement avait été fait dans le but de te protéger et sa posture était défensive. Tu souris, ravalant les larmes qui te montaient aux yeux et tu inspiras. Tu te ressaisis. Sa langue natale reprit alors ses droits sur ses lèvres et son ton montrait clairement de l’inquiétude et du questionnement.

« Reste derrière moi… »


Tu hochais la tête, obéissante. Elle avait parlé français, s’adressant directement à toi bien que son regard ne se soit pas une seule fois déporté de l’entrée de la forêt où des points lumineux émanaient. Tu t’avançais vers Johanne, se collant presque à son dos et tes yeux furent attirer par le mouvement que fit la main de ton amie pour attraper son couteau. Machinalement, tes doigts s’agrippèrent à sa main valide que tu serrais dans la tienne.

« Il y a quelque chose là-dedans. Look. There's something in the bush... Un buisson, ça ne bouge pas comme ça tout seul... Et c'est quoi ces lumières... Eyes, maybe ? »


Maintenant qu’elle te le fit remarquer, tu ne sentais pas le moindre vent et il était vrai que la plage était calme, très calme, trop calme, alors que la forêt semblait vivre et se mouvoir devant vous. Tes doigts se serrèrent plus fortement contre sa main ‘’un buisson ça ne bouge pas comme ça tout seul’’. Il y avait donc sûrement quelque chose d’assez gros pour le faire bouger.
Ta respiration était plus rapide et saccadée et il était certain que tes mains commençaient à devenir moites.

« Eyes… eyes don’t … brillent pas comme ça Johanne… »


Ta voix était un murmure, comme si tu avais peur que quoi que ce soit t’entendes et te traques. Tu la sentis faire un pas en avant, curieuse de savoir ce qui se cachait et tu voulais la retenir mais ta curiosité te fit défaut et tu fis également un pas en avant.


Johanne Wagner
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 23/10/2018
Place sur l'île : Tente de cartographier l'île en l'explorant
Présence sur l'île : 33
Expérience : 240
Compétences : Animatrice / Fait de l'athlétisme et de la course d'orientation

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue 1 - et ils ont des yeux par millions - ft Zoé   Mer 24 Oct - 23:42

ET ILS ONT DES YEUX PAR MILLIONS


Tu le jures, ton cœur s'emballe à son contact. Il tambourine contre ta poitrine, mais tu ne t'éternises pas sur les retrouvailles, malgré le soulagement que tu ressens dans chaque fibre de ton corps. La sentir contre toi, ta Zoé, te réchauffe mieux qu'un feu n'aurait jamais pu le faire. Ses cheveux viennent te chatouiller le nez, mais tu te contentes de sourire, de savourer chaque seconde de cette étreinte. Non seulement, elle est vivante, mais en plus, elle est blottie contre toi. Un poids s'enlève de ta poitrine, même s'il en reste encore des tonnes. Les autres, le reste de la bande, tu n'as encore croisé aucun d'eux et tu as du mal à ne pas songer au pire. Le sentiment s'accentue face à la négation muette de ta jolie métisse, et ta gorge se resserre, mais tu te contentes de sourire en la bouffant du regard. Tu ne saurais même pas expliquer le bien-être qui te traverse à simplement poser les yeux sur elle, et tu t'éloignes du groupe avec elle.

Simple instant de répit, après tout ce temps passé à essayer de reconstituer les faits, d'y mettre un sens. Tu n'as pas encore trouvé un sens, à tout ça, à tous ces morts et à tous ces blessés. Tu n'es pas stupide, bien sûr, tu as conscience du naufrage... mais tu ne peux pas t'empêcher de te demander pourquoi. Pourquoi ça devait t'arriver, à toi ? Pourquoi ça devait arriver à tous ces passagers qui n'avaient rien demandé de plus que de passer de bonnes vacances ? En t'installant dans le sable, tu essaies de chasser tes pensées pour te concentrer sur Zoé. Juste sur Zoé. Son bras est cassé, et tu déglutis légèrement avant que ton attention ne soit brutalement accaparé par autre chose. « J'ai cru... » commences-tu à répondre à la question de ta collègue, avant de froncer clairement les sourcils, et te relever en la tirant machinalement derrière toi.

« Was zum Teufel passiert hier ?  » Tu le murmures, plus pour toi-même. Nom de Dieu, qu'est-ce qui se passe ici, voilà ce que tu viens de dire de ton allemand maternel, preuve évidente que ton esprit s'emballe. « Reste derrière moi... » C'est un souffle, un murmure, cette fois adressé en français à Zoé. C'est quoi, ce truc ? Les sourcils toujours froncés, tu ne sais pas si tu dois reculer ou avancer. Mais, la vérité, c'est que ça te bouffe de ne pas savoir ce qui se trame. Tes doigts se resserrent sur le manche du couteau que tu as coincé à ta ceinture, et tu fais un pas vers les buisson. Il y a quelque chose ici, tu en mettrais ta main à couper. Le mouvement des plantes n'est pas particulièrement rassurant. Il n'y a pas de vent, alors comment Diable ce mouvement est-il possible ? « Il y a quelque chose là-dedans. Look. There's something in the bush... Un buisson, ça ne bouge pas comme ça tout seul... Et c'est quoi ces lumières... Eyes, maybe ? »

Alterner le français et l'anglais, une habitude que tu as pris à bord avec ceux de la bande, pour que les conversations soient plus fluides, pour éviter les blocages dans une langue ou dans l'autre. Tu te tournes vers Zoé, le couteau toujours à la main, partagée entre ta curiosité et ton besoin d'être en sécurité... et encore davantage ton besoin qu'elle soit en sécurité.

hors jeu:
 
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue 1 - et ils ont des yeux par millions - ft Zoé   Lun 5 Nov - 9:59

HRP:
 

Et ils ont des yeux par millions ft Johanne


Vous discutiez tranquillement lorsque l’attention de Johanne fut accaparée par autre chose. Ses prunelles étaient lointaines, regardant derrière toi avec intensité. Quelque chose n’était pas normal, tu pouvais le sentir. Elle commença à te répondre, la voix légèrement hésitante avant de froncer les sourcils et de te tirer derrière toi. Tu lâchas un petit « aïe » douloureux alors que ton visage se fermait. Elle t’avait aidée d’un mouvement à te redresser, oubliant certainement que ton bras était cassé.
Bien sûr, son mouvement avait été fait dans le but de te protéger et sa posture était défensive. Tu souris, ravalant les larmes qui te montaient aux yeux et tu inspiras. Tu te ressaisis. Sa langue natale reprit alors ses droits sur ses lèvres et son ton montrait clairement de l’inquiétude et du questionnement.

« Reste derrière moi… »


Tu hochais la tête, obéissante. Elle avait parlé français, s’adressant directement à toi bien que son regard ne se soit pas une seule fois déporté de l’entrée de la forêt où des points lumineux émanaient. Tu t’avançais vers Johanne, se collant presque à son dos et tes yeux furent attirer par le mouvement que fit la main de ton amie pour attraper son couteau. Machinalement, tes doigts s’agrippèrent à sa main valide que tu serrais dans la tienne.  

« Il y a quelque chose là-dedans. Look. There's something in the bush... Un buisson, ça ne bouge pas comme ça tout seul... Et c'est quoi ces lumières... Eyes, maybe ? »


Maintenant qu’elle te le fit remarquer, tu ne sentais pas le moindre vent et il était vrai que la plage était calme, très calme, trop calme, alors que la forêt semblait vivre et se mouvoir devant vous. Tes doigts se serrèrent plus fortement contre sa main ‘’un buisson ça ne bouge pas comme ça tout seul’’. Il y avait donc sûrement quelque chose d’assez gros pour le faire bouger.
Ta respiration était plus rapide et saccadée et il était certain que tes mains commençaient à devenir moites.

« Eyes… eyes don’t … brillent pas comme ça Johanne… »


Ta voix était un murmure, comme si tu avais peur que quoi que ce soit t’entendes et te traques. Tu la sentis faire un pas en avant, curieuse de savoir ce qui se cachait et tu voulais la retenir mais ta curiosité te fit défaut et tu fis également un pas en avant.


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigue 1 - et ils ont des yeux par millions - ft Zoé   

 
Intrigue 1 - et ils ont des yeux par millions - ft Zoé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» Investissements entre 10 et 25 millions dans le textile
» Dix millions de personnes paient l’irresponsabilité de ceux qui gouvernent en Ha
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» HUIT MILLIONS DE REPUBLIQUE D'HAITI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naufragés :: L'île :: La jungle-
Sauter vers: