AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (A | 01) culpabilité en gorge, ft Jake

Aller en bas 
Johanne Wagner
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 23/10/2018
Place sur l'île : Tente de cartographier l'île en l'explorant
Présence sur l'île : 33
Expérience : 240
Compétences : Animatrice / Fait de l'athlétisme et de la course d'orientation

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (A | 01) culpabilité en gorge, ft Jake   Mar 23 Oct - 20:25


CULPABILITÉ EN GORGE


Tu t'es éloignée. Le plus possible. Les corps... tous ces corps... Assise sur un rocher, tu agites la jambe nerveusement, repliée sur toi-même, la tête coincée dans tes bras. C'est un cauchemar. Un putain de cauchemar. Tu portes toujours tes vêtements de travail, à l'effigie de la croisière, complètement ruinés par la dérive et les quelques obstacles que tu as vraisemblablement rencontré sur ton chemin. A en croire les hématomes qui se forment de-ci de-là sur ta peau immaculée et les griffures qui parsèment ton corps, le voyage n'a pas été de tout repos. Mais c'est surtout la douleur qui t'inquiète. Celle qui te lance à la hanche et qui te fait grimacer au genou. En fuyant l'autre bout de la plage, celui où se trouvent des corps, l'adrénaline avait masqué la douleur – preuve, au moins, que tu n'avais rien de cassé. Mais maintenant que tu étais assise, celle-ci se faisait définitivement trop vive pour toi. Mais tu serres les dents. Ce n'est pas pire qu'une bonne entorse. Tu as envie de pleurer, pas seulement à cause de la douleur, mais à cause de tout ça... Mais tu n'en fais rien. Il ne sert à rien de pleurer. Pas maintenant. Alors, comme pour prendre le dessus sur la panique de tes émotions, tu te redresses, en repoussant tes cheveux vers l'arrière. Tu renifles un grand coup, tout en regardant autour de toi, avant d'avoir le réflexe de regarder ta boussole. Par miracle, elle n'est pas cassée, et tu essaies machinalement de trouver le Nord, plus pour te rassurer qu'autre chose.

C'est un bruit qui te fait violemment sursauter, une branche qui se craque et tes doigts qui se resserrent brutalement sur le manche du couteau que tu as réussi à emporter et – miracle – à ne pas perdre. Tu te relèves rapidement, ignorant la douleur, avant de te décomposer littéralement sur place. Tu l'avais complètement oublié. Lui, le petit passager clandestin... Celui que tu as aidé à se glisser à bord sans être vu. Jake, que tu ne connais pas plus que de raison, juste un peu; juste assez pour le considérer comme un ami. Tu sais qu'il n'a pas grand chose, que la vie a été une vraie garce avec lui, et tu as juste voulu l'aider à se faire un petit plaisir. Il le mérite, après tout ce type est un amour... « Oh non... » finis-tu par murmurer, en français. « Scheiße ! » que tu ajoutes brutalement, en rangeant ton couteau pour aller à sa rencontre, en faisant de grands signes. Tu sais que ça ne sert à rien de l'appeler : il est sourd. Même si tu hurlais de toute la force de ton être, il ne t'entendrait pas. « Jake. JAKE. » Tu as crié un peu malgré toi, avant de lui tapoter l'épaule. « Je suis tellement désolée, Jake... » Tu parles en français, parce que tu en as perdu toute notion d'anglais avec le choc. Parce que tu n'es pas capable, actuellement, de réfléchir assez pour réussir à construire une phrase en anglais. Et parce que c'est bien en France que vous vous êtes rencontrés, après tout. Et tu le regardes, avec la boule au ventre, le nœud dans la gorge, et la larme à l’œil. S'il est là, face à toi, sur cette île... c'est entièrement à cause de toi...
Jake Anderson
avatar

Solitaires

Naufragé depuis le : 16/10/2018
Place sur l'île : Le sourd du village *pan*
Présence sur l'île : 367
Localisation : A gauche.
Expérience : 295
Compétences : Caissier, sinon sait survivre et lire sur les lèvres

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: (A | 01) culpabilité en gorge, ft Jake   Ven 26 Oct - 10:25

Dire qu'il n'était pas bien aurait été un euphémisme. Et de toute façon, Jake doutait que les gens qui avaient pu atterrir vivant sur l'île étaient en pleine forme. Après tout, il ne fallait pas oublier que de toute évidence, ils se retrouvaient tous paumés sur une île à l'aspect peu rassurant, et qu'il y faisait chaud, et que pour la plupart, ils n'avaient rien.
Au moins, à n'avoir rien, et même pas le son, comme avant, Jake pouvait presque méditer. Fermer les yeux, ne penser à rien et.... Et non. Non, parce qu'il ressentait une douleur vive à certains endroits de son corps, que sa tête lui faisait encore mal, et qu'il devait se remettre du fait d'être vivant.

Être vivant. 
Comment on pouvait faire ça, se remettre de ça ? C'était incroyablement ironique. Pourtant c'était vrai. Jake savait qu'il avait la chance de pouvoir encore respirer, et même s'il n'entendait plus ce son, il le sentait quand il posait une main sur son torse et que celui-ci lui prouvait qu'il respirait encore. 
Oh bien sûr, il était encore blessé à certains endroits, et ne se portait pas comme un charme, mais il vivait, et n'était pas forcément en danger de mort. 

Jake avait quand même besoin d'essayer d'aller mieux. C'est peut-être pour cette raison, qu'il prit son couteau dans sa main et qu'il se faufila vers la jungle, avançant aussi sur la plage. 
Il marchait lentement, la tête pleines de pensées qui défilaient alors qu'il ignorait comment il allait s'en sortir. 
Mais il était bien puni : cela lui apprendrait d'essayer de vouloir refaire sa vie sans prévenir sa famille. 

Enfin... 
La culpabilité le rongeait déjà assez, pour qu'il n'est, en plus, pas besoin de se sentir mal même physiquement. 
Il marche lentement, quand il sent un contact sur son épaule. 
Il a un sursaut et se retourne. Là, il la voit. 

Oh, il ne met pas longtemps à la reconnaître : c'est Johanne. C'est celle qui l'a fait monter sur le bateau. Il la reconnait sans mal, et sens son coeur battre presque de soulagement. Il aurait été bien triste d'apprendre qu'elle serait morte, ou pire. Enfin pire. 
Il lit sur ses lèvres par habitude, il lit sur ses lèvres qu'elle est désolée, il lit sur ses lèvres, et déchiffre ces mots français, il lit sur ses lèvres, et même s'il se sent soulagé, il comprend ses excuses. 

Ce n'est pas totalement sa faute, s'il se retrouve ici, au fond. Elle ne le voulait pas, et probablement était-elle loin d'imaginer ce qui allait se passer. Il lui sourit un peu, rassuré de la savoir ici, rassuré de la voir en vie, et secoue la tête. 
Tu hésites, puis la serre contre toi. Mais tu sais que tu ne vas pas pouvoir lire encore sur son visage, si tu ne la serres pas contre toi. Alors tu te détaches et secoue la tête. 

- Tu...en viiie. 

Le dernier mot était prolongé, mais ne pas entendre était difficile pour lui, maintenant qu'il s'était habitué au confort des aides. 

- Tu...Al.......right ? 

D'accord, il savait que ça allait être compliqué de parler à nouveau qu'il n'entendait rien. Qu'il allait devoir se réhabituer à parler sans le son, et que ça allait prendre au moins un petit temps d'adaptation. En attendant, il vit les blessures de la demoiselle, et fronça les sourcils. Les montrant, pour signifier qu'elle était blessée. Ca l'inquiétait un peu, après tout. Même si lui même n'était pas totalement propre sur lui.... 

* * *

Jake Anderson

Le paradis il est sur terre enfin je crois, mais on pourra jamais rien faire contre ça, c’t’ici aussi qu’s’trouve l’enfer parfois.

Johanne Wagner
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 23/10/2018
Place sur l'île : Tente de cartographier l'île en l'explorant
Présence sur l'île : 33
Expérience : 240
Compétences : Animatrice / Fait de l'athlétisme et de la course d'orientation

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (A | 01) culpabilité en gorge, ft Jake   Ven 26 Oct - 16:02


CULPABILITÉ EN GORGE


Tu n'aurais jamais dû l'aider à monter sur ce maudit bateau. Il ne serait pas là, si tu n'avais pas voulu jouer les grandes dames en lui permettant une croisière gratuite. Comment pourrais-tu ne pas t'en vouloir de le voir, là, tuméfié et écorché ? Comment pourrais-tu ne pas te sentir coupable de son sort ? Pourtant, il te serre dans ses bras, et ta gorge se resserre encore un peu plus. S'il pouvait seulement s'imaginer à quel point tu te sens fautive, à cet instant. Soulagée qu'il soit en vie, bien entendu, mais terriblement coupable de le voir sur cette île. Sans ton aide, il serait probablement chez lui à l'heure actuelle, entouré de ses proches, et non pas là face à la chaleur et à l'hostilité de l'île.

Tu fermes les yeux pendant l'étreinte, le serrant un peu contre toi, simplement pour vérifier qu'il est bien vivant. Il l'est. Il ne devrait pas être sur cette île, mais fort heureusement, il est vivant. Tu souris un peu en acquiesçant. Tu en es vie, oui. Un peu malmenée, un peu douloureuse, mais en vie. C'est déjà ça, certainement. Tu lui prends la main, la lui serres pour lui montrer que tu es là, que vous êtes là tous les deux. Et tu te fais violence pour ne pas t'excuser à nouveau. Après tout, ça ne vous avancera à rien. « I'm fine, it's okay. » réponds-tu, avec un sourire, alors qu'il désigne tes blessures. Tu prends soin de parler doucement, assez distinctement pour qu'il ai le temps de lire sur tes lèvres, sans te précipiter. Non pas que tu le prennes pour un idiot, loin de là, mais la communication doit être certainement difficile pour lui actuellement. « Are you alright ? » Question somme toute relative. Il ne lui manquait aucun membre, c'était déjà ça, supposes-tu.

« Tell me if you want me to speak more slowly, okay ? » Tu te forces à sourire. Tu remarques à peine que tu ne lui as pas lâché la main, comme si tu avais désespérément besoin de ce contact pour ne pas t'effondrer. « Are you alone ? You can stay with me, if you wish, until help arrives. » Parce qu'ils vont arriver, n'est-ce pas ? Un naufrage, ça doit bien apparaître sur les radars, ou quelque chose comme ça... Il ne reste plus qu'à savoir quand. Quand est-ce que des secours seront envoyés ? « I've saw people come together to make a... a kind of camp, or something. We should join them, maybe ? » Tu sais très bien que ton anglais est loin d'être parfait, mais tu restes probablement compréhensible. Tu l'espères, en tout cas. « Il ne faut pas rester seul. » finis-tu par ajouter, en français, cette fois, presque sans t'en rendre compte. C'est une règle de base. Il ne faut jamais rester seul dans un endroit hostile comme celui-ci...  
Jake Anderson
avatar

Solitaires

Naufragé depuis le : 16/10/2018
Place sur l'île : Le sourd du village *pan*
Présence sur l'île : 367
Localisation : A gauche.
Expérience : 295
Compétences : Caissier, sinon sait survivre et lire sur les lèvres

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MessageSujet: Re: (A | 01) culpabilité en gorge, ft Jake   Lun 29 Oct - 11:07

Jake n'avait son regard posé que sur la demoiselle, qui de toute évidence avait un air coupable qu'elle ne semblait pas vouloir lâcher. Le garçon ne pouvait pas faire comme s'il ne comprenait pas pourquoi elle était ainsi. Il savait bien que c'était elle qui l'avait fait monter sur le bateau. Mais c'était son choix à lui. Et puis, personne n'aurait pu prévoir que le bateau joue au Titanic puis à Survivor. 
Vraiment, c'était imprévu, et bien sûr, Jake n'arrivait même pas à en vouloir un tout petit peu, à la demoiselle. 

Celle ci lui pris la main, comme par pure compassion, pour lui montrer sa présence, et il eut un très léger sourire, observant toujours celle-ci pour vérifier que tout allait réellement bien. Il lu sur ses lèvres sans aucun soucis, mais n'était même pas sûr qu'elle ne mentais pas. Après tout, être fine, ok, mais en ce cas, c'était sans blessure. Même si lui même était blessé. Bien sûr, Johanne alla lui poser la même question, et Jake se retrouva à hocher la tête 

- Alriiight. 

Il ne savait toujours pas si les mots qu'ils prononçaient étaient les bons, mais à partir du moment où elle le comprenait, c'est que ça devait bien aller. Il se voulait rassurant aussi, donc il ne pouvait pas en vouloir à la demoiselle de faire la même chose. 
Il lu autre chose sur les lèvres de Johanne, et eut un sourire. Il aimait le fait qu'elle pense à ça, à lui, à ses difficultés, surtout à présent qu'il n'avait plus ses aides. 

- You...You are good. 

Il hocha la tête. Au fond, il s'était bien rendu compte que Johanne ne le lâchait pas, mais il comprenait pourquoi. Alors il n'enlevait pas sa main. Et puis, ce n'était pas comme si c'était une personne qu'il ne connaissait pas. Il comprenait. 

- Thank you. Yes alone.

Il limitait les paroles, mais le fait de ne plus les entendre le perturbait réellement et il allait devoir s'y faire. De fait, il appréciait qu'elle puisse vouloir l'aider. Mais il savait que bientôt, il ne voudrait pas être un poids. Jake était comme ça. Il n'avait aucune envie de s'imposer. Cela lui coûterait s'il le faisait. 
Il lut sans problème ce dont elle lui parla à propos d'un camp, et secoua la tête. Non. Il ne voulait pas rejoindre des gens. Surtout après avoir été clandestin. 

- No. You can join them, but not me. I'm fine

Il n'avait pas envie d'aller se mêler à des gens qu'il ne connaissait même pas. Et puis, même s'il savait que ça aurait pu être bien pour survivre, il voulait d'abord essayer lui même, tout seul. Jake lu soudain du français, et ce fut à nouveau la croix et la bannière pour traduire en même temps, mais il y parvint. 

- Je sais...Mais je neu vuuu pas. Je suis [i]clandestine(/i] you know ? 

Il parla lentement, parce que prononcer la phrase en français semblait être un encore plus grand calvaire que le reste. 
Jake posa ses mains sur les épaules de Johanne en souriant doucement 

- And you...you're here. Je sais que we could still....se voir ? 

Sa dernière phrase se finissait sur une interrogation parce que non seulement il n'était pas sûr de bien prononcer, mais en prime, il n'avait aucune idée de si sa traduction était juste. 

* * *

Jake Anderson

Le paradis il est sur terre enfin je crois, mais on pourra jamais rien faire contre ça, c’t’ici aussi qu’s’trouve l’enfer parfois.

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (A | 01) culpabilité en gorge, ft Jake   

 
(A | 01) culpabilité en gorge, ft Jake
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» contre le rhume, la toux et les maux de gorge
» un mal de gorge???
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]
» Retrouvailles et chats dans la gorge [Pv : Clem]
» WILLIAM ▲ La culpabilité est la pire des tortures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naufragés :: L'île :: La plage-
Sauter vers: