AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété

Aller en bas 
Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Mer 24 Oct - 18:43


La fatigue mène à l'anxiété ft @Galina Alvarez


Attendre les secours, tu n’avais que ça à faire de tes longues journées. Vous attendiez depuis déjà plus de 16 heures que quelqu’un vienne vous chercher. Enfin 12 heures, tu ne pouvais savoir pour sûr, mais la nuit avait suivi son cours et le soleil du midi tapait déjà moins fort. Afin de vous protéger du soleil, et de la pluie qui venait pas intermittence, vous aviez construits des « toits » en tendant des toiles trouvées échouées sur la plage et montées sur des bâtons de bois.
Mais tu t’inquiétais, tu te demandais quand est-ce que vous seriez secourus pour de bon. Le sommeil te guettait, mais la douleur venant de ton bras cassé, t’empêchait de te reposer réellement. Tu n’avais fermé l’œil depuis le fameux naufrage. Tu soupiras, quelque peu contrariée par l’idée que peut être personne ne viendrait jamais pour vous. Tu essayas alors de chasser cette image tant bien que mal de ton esprit mais elle s’infiltrait en toi et devenait petit à petit omniprésente.

Il te fallait du sommeil. L’anxiété était majoritairement due à un manque de sommeil, tu le savais pertinemment. Tu étendis une serviette sur le sable chaud de façon à avoir le haut du corps couvert par le haut-vent. Le soleil ne devait sûrement pas toucher ton bras, ce devait être assez nocif. Les jambes prenaient les rayons et réchauffaient ton corps, et petit à petit tu entras dans un demi-sommeil qui te fit oublier tout ce qui était autour de toi et ta douleur.

Mais le répit fut de courte durée. Un picotement au niveau des yeux te réveilla brusquement, suivi d’une souffrance au même endroit. Ta peau s’éveilla également et tu sentis des sortes de pattes présentes sur ton visage. Tu envoyas voler la chose qui commençait, en fait, à te ronger les yeux, et tu crias. Ce fut un cri de stupeur qui s’échappa de ta gorge alors que tes prunelles se posaient sur l’animal qui avait commencé à te dévorer. Il s’agissait d’une sorte de rongeur… mais il n’était pas comme les autres, son nez était allongé, en une forme grossière de bec.
Tu te relevas rapidement et reculas de plusieurs mètres avant de rentrer dans quelqu’un qui tomba à la renverse avec toi.

« Loook. Look ! »


Tu étais devenue hystérique, pointant du doigt le rongeur qui s’enfuyait dans la jungle.


Galina Alvarez
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 21/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice.
Présence sur l'île : 15
Expérience : 234
Compétences : Course, dressage, combat au corps à corps.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Jeu 25 Oct - 18:48




La fatigue mène à l'anxiété
(ft. zoé hartmann)



Tu avais eu de la chance pendant le naufrage, une sacré chance, même ! Beaucoup avaient étés blessés par les secousses violentes mais toi, à part quelques égratignures, ça allait. Tu avais même eu la chance d'avoir ton sac avec quelques affaires dedans. Enfin bref, tout ça pour dire que pour une fois, tu n'avais pas la poisse de ton côté. Le temps qui avait suivi, tu avais aidé quelques personnes à se remettre de l'événement. Optimiste en ce qui concernait les secours. Un bateau qui échoue ne peut pas être ignoré par les gardes côtes. Tu étais sûre que des gens viendraient, il fallait juste s'organiser en attendant.

Tu avais fais ton footing pour évacuer un peu de ton paquet d'énergie, histoire d'éviter de te mettre à angoisser. Pour toi, ce n'était qu'une aventure qui ne durerait pas longtemps. Tandis que tu marchais sur le sable fin, quelqu'un te rentrais dedans en poussant des cris. Surprise, tu tombais avec la personne.

– Hey ! What's going on ? La jeune femme dont tu ignorais le nom pointait la direction de la jungle. Tu remarquais alors une petite forme courir et disparaître entre les buissons. Le plus important, pour le moment, était de savoir si la jeune femme avait été blessée. It's okay, it's just a rodent. Tu n'avais pas eu le temps de vraiment bien voir, mais vu la taille et la façon de courir, cela ne pouvait être que ça... N'est-ce pas ? Tu te redresses puis regarde le visage de la jeune femme. Are you okay ? Tu remarquais alors qu'elle avait l'air d'avoir un soucis avec ses yeux.


copyright antaryon

* * *

Chaos was the law of nature.
Order was the dream of man.

Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Lun 5 Nov - 11:03


La fatigue mène à l'anxiété ft @Galina Alvarez


Ton corps retrouva la dureté du sol assez rapidement, tes fesses accusant le choc avant que ton dos ne prenne la relève. Si ton bras t’avait déjà arraché un petit cri de douleur lors de sa rencontre avec une pauvre personne, tu te demandais désormais s’il ne s’était pas recassé dans la chute et les larmes perlèrent dans tes yeux, douloureuses. Tu en avais marre, ras-le-bol de cette île !
Tu pointais du doigt le vide, malheureusement. La bestiole qui t’avait attaquée s’en était allée aussi rapidement qu’elle avait débarquée et dans votre chute, tu n’avais pas réellement remarqué où elle s’en était allée. Les larmes coulaient sur tes joues et tu n’arrivais plus à te contrôler ni même presque à respirer. Quelle rencontre, l’inconnue devait certainement penser qu’elle avait affaire à une adolescente en crise.
Pourtant, et malgré tout ce qu’elle avait endurée par ta faute, elle te demanda ce qu’il se passait. Elle parlait anglais et sa voix t’apaisa un peu, au moins tu pourrais te faire comprendre mais tu fus incapable de lui répondre, ta crise de nerf t’en empêchait.

« it's just a rodent »


Tu hoquetais, reprenant ton souffle doucement. Non ce n’était pas juste un rongeur ! Ta respiration était encore saccadée mais la colère avait repris possession de ton corps, remplaçant la tristesse. Tu criais presque :

« No, it’s not just a rodent ! It’s something else ! This was not a normal animal ! It was not ! I promise. »


Pour sûr tu passais pour l’hystérique de la plage mais tu n’arrivais plus à te contrôler, ta patience avait été mise à rude épreuve depuis ton arrivée sur l’île. Il te semblait que tout semblait s’acharner contre toi.
L’inconnue s’était redressée mais tu n’en avais pas encore été capable. Ton bras te lançait, sans parler des yeux qui ne cessaient de pleurer. Tu avais mal, mal partout, mal à la tête également. Tu rajoutas dans un murmure fatigué et las.

« it attacked me »




Galina Alvarez
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 21/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice.
Présence sur l'île : 15
Expérience : 234
Compétences : Course, dressage, combat au corps à corps.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Lun 5 Nov - 22:53




La fatigue mène à l'anxiété
(ft. zoé hartmann)



Tout le monde ne réagissait pas aussi bien que toi sur cette île et tu pouvais le comprendre. Si vous aviez échoués sur un lieu largement moins grand, si petit que tu ne pourrais pas courir, c'est toi qui serait à sa place. Tu ne pouvait pas la laisser seule et dans un état pareil. L'angoisse, tu connaissais. Ca te nouait l'estomac. Altérait ton jugement et tout devenait une menace. Oui, Les attaques de panique, tu connaissais ça. Ton remède à toi, c'était courir. Te fatiguer. Mais ce n'était pas la même chose pour tout le monde.

Tu poses un genou sur le sol afin d'être à la hauteur de la jeune femme. Ta gourde était vide et l'eau potable finirait par tous vous tuer si cela continuait. Il allait falloir passer à l'action au lieu d'attendre la pluie.

– It's okay, i trust you. Tu lui prend doucement la main. Tu devais la faire oublier un instant cet endroit. Cette attaque. I am Galina Alvarez, what's your name ? La jeune femme avait vraiment l'air d'être épuisée et terrifié. Tu te sentait impuissante de ne rien pouvoir faire. Ne serait-ce que lui donner de l'eau fraîche. Try to breathe slowly. You're not alone, okay ? Facile à dire, évidemment...


copyright antaryon

* * *

Chaos was the law of nature.
Order was the dream of man.

Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Ven 9 Nov - 7:36


La fatigue mène à l'anxiété ft @Galina Alvarez


« It’s Ok I trust you ? »


Tes prunelles remplies de larmes se dirigèrent automatiquement vers la jeune femme qui venait de prononcer cette phrase. Et tu la regardais, comme si elle était la personne la plus incroyable de l’univers. Son ton, sa patience, mais surtout, le fait qu’elle te croyais. Elle te prit la main mais tu te jetas dans ses bras, oubliant momentanément que ton bras te faisait mal, te conduisant comme une petite fille à ses côtés.
Bien sûr, ton membre fracturé n’apprécia pas d’être ainsi collé contre la jeune femme et tu te défis rapidement de ce contact à cause de la douleur. La jeune femme se présenta alors comme étant Galina Alvarez. Tu ne retins que Galina mais tu étais certaine que tu t’en souviendrais longtemps. Perdue et seule sur cette île, ce prénom était le seul que tu rattachais à quelqu’un de vivant, présent et bien sûr qui était capable de t’aider.
Tu réussi alors à articuler quelques mots, ta voix t’étant revenue, les larmes s’étant tues :

« I’m Zoé, I was de barmaid on the boat. »


Pourquoi avais-tu parlé du bateau ? Peut-être pour redonner un côté humain aux choses, rappeler que vous étiez ensemble avant ? Ou peut être simplement parce que tu avais besoin de prouver que tu étais sur le bateau et qu’il ne fallait pas t’abandonner. Après tout, tu faisais de superbes cocktails, ce serait dommage de te perdre ?
Tu respirais mieux maintenant et la voix douce et calme de Galina t’y aidais. Elle rajouta que tu n’étais pas seule et tu suivais ses conseils de respiration. Petit à petit, à ses côtés tu te calmais. Tu hochais la tête, tu n’avais rien à rajouter mais tu étais heureuse de l’avoir rencontrée, malgré que tu aies provoqué votre chute. Soudain, la chute te revint en mémoire et tu te rappelais, cependant, avoir oublié de t’excuser.

« Oh !! By the way ! I’m so sorry about bumping on you ! You ok ?”





Galina Alvarez
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 21/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice.
Présence sur l'île : 15
Expérience : 234
Compétences : Course, dressage, combat au corps à corps.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Ven 9 Nov - 10:16




La fatigue mène à l'anxiété
(ft. zoé hartmann)



Tu souris et lui frotte doucement le dos quand la jeune femme se jette dans tes bras. A tes yeux, tout le monde était important et personne ne serait abandonné. Ta philosophie de vie était simple. Ne pas faire aux autres ce que tu ne voulait pas que l'on te fasse. C'était simple. Peut-être naïf. Mais tu étais comme ça. Tu souhaitais être toujours dans le bon côté du Karma. Et puisque tu étais forte, tu pouvais l'être pour les plus faibles. Les paroles que tu lâchais n'étaient jamais dans le vide. Aider les autres, ça faisait parti de toi. Tu étais altruiste et ça t'avait souvent causé des problèmes auparavant. Mais aujourd'hui, tu étais heureuse que cela puisse aider quelqu'un.

Continue la conversation. Ca ne peut que l'aider. Tu te sens presque mal d'être sortie intacte du naufrage. Enfin, tu portais quelques bleus et coupures mais rien de bien grave. Mais tu te sentais aussi mal d'être aussi calme. Tu essayais de garder un esprit optimiste. Si tu n'avais pas cela, tu serais dans le même état que Zoé.

– Nice to meet you, Zoé. Tu lui souris. Tu aurais préféré la rencontrer dans d'autres circonstances, c'est clair. Et puis tu n'étais pas passé au bar durant la croisière. Ironiquement, c'est maintenant que tu aurais besoin d'un verre.

Putain de naufrage, vivement que les secours arrivent.

– It's nothing, i'm fine. Tu regardes son bras qu'elle semble garder un peu en retrait. Your arm is broken ? Tu n'avais pas encore trop abordé les naufragés, tu te demandait s'il y avait au moins un médecin. Une infirmière ? Même un vétérinaire ferait l'affaire. Tu n'avais rien pour pouvoir faire passer la douleur. Pas même un simple doliprane. Non, tu avais du thé vert toi... Et sans eau potable, ça allait être dégueulasse. Would you like to rest for a while ? I can keep an eyes on the jungle if you wan't.


copyright antaryon

* * *

Chaos was the law of nature.
Order was the dream of man.

Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Dim 11 Nov - 17:47


La fatigue mène à l'anxiété ft Galina Alvarez


Son sourire avait quelque chose t’attachant et réconfortant, ou était-ce parce que tu n’avais encore eu que peu de contacts humains depuis ton arrivée ? Comme une petite fille, tu avais envie de la suivre comme son ombre et la coller. Tu avais peur de la perdre, elle était devenue ton repère. Alors tu souris à nouveau. Ta respiration était désormais régulière et tes larmes étaient sèches.
Son regard se tendit alors sur ton bras que tu avais mis dans une écharpe afin de le soutenir. Tes propres prunelles se posèrent également dessus avant de sourire tristement.

« Yes it is. A doctor helped me with it but it still hurts. »



Que dire de plus ? Personne n’avait quoi que ce soit pour t’aider et tu refusais de te plaindre plus que ça. D’ailleurs, la douleur était presque acceptable maintenant, tout de moins elle l’était aussi longtemps que ton esprit était occupé ailleurs. Le toucher, cependant, était fortement douloureux.
Tu commençais à comprendre comment vivaient les gens à l’époque, avant la modernisation de la médecine. Toi qui avait toujours trouvé que ton époque craignait et qui avait toujours souhaité retourner dans le passé pour y vivre ; tu voyais désormais les choses sous un autre angle. Ton confort et les antidouleurs te manquaient fortement et tu priais pour que les secours arrivent au plus… Mais Dieu semblait vouloir te punir ou bien te tester.

Lorsqu’elle te proposa de dormir pendant qu’elle surveillait la jungle, tu secouas la tête fermement. L’idée de fermer les yeux t’étais désagréable et t’effrayait. Dès que le noir se faisait, la seule chose qui passait dans tes pensées était l’image de la bestiole quand tu avais ré ouvert les yeux.

« No thanks. I’m not sure i’ll be able to take any sleep now. After what happened…. »





Galina Alvarez
avatar

Explorateurs

Naufragé depuis le : 21/10/2018
Place sur l'île : Exploratrice.
Présence sur l'île : 15
Expérience : 234
Compétences : Course, dressage, combat au corps à corps.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Mer 14 Nov - 8:45




La fatigue mène à l'anxiété
(ft. zoé hartmann)


Le bras cassé, tu m'étonnes que c'était douloureux. Si seulement tu avais eu un anti-douleur sur toi ! Tu te doutait qu'il fallait qu'elle se concentre sur autre chose pour oublier un peu la douleur et la peur. Elle semblait déjà aller un peu mieux, elle ne pleurait plus.

– I'm sorry for your arm. C'est vrai, tu étais désolée pour elle. Pas par pitié, loin de là. Peut-être par remord mais surtout par empathie.

Zoé déclare ne plus vouloir dormir, en même temps, si une bestiole l'avait attaqué, c'était tout à fait normal. Toi aussi, tu ne voudrais pas te rendormir après ça. Tu essaies de trouver une idée, pour que vous puissiez vous occuper. Une petite ballade peut-être ? Un peu plus loin pour ne pas croiser de cadavres ou de morceau d'épave ?

– Would you like to take a little walk with me ? Profiter des bons côtés de la situation. Pouvoir regarder l'eau sublime et turquoise allez et venir sur le sable ? For enjoy the beautiful land by the time the rescue planes came ? Tu esquisses un sourire timide. I'm stupid to propose that.

copyright antaryon

* * *

Chaos was the law of nature.
Order was the dream of man.

Zoé O. Hartmann
avatar

Résident

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 218
Localisation : Plage
Expérience : 704
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Mer 14 Nov - 9:33


La fatigue mène à l'anxiété ft Galina Alvarez


« I’m sorry for your arm. »


Tu posais tes prunelles sur la brune et sourit doucement. Que pouvait-elle dire ou faire de plus ? Ton bras était revenu à sa place mais c’était encore trop tôt et il était encore trop traumatisé pour que vous puissiez faire quoi que ce soit ou pour la douleur s’en aille. Tu espérais juste que les secours arriveraient vite. Ils étaient les seuls à pouvoir te sortir de cette douleur et te remettre sur les bons rails.

Alors que tu refusais de dormir, incapable de fermer l’œil après avoir été attaquée de la sorte, la jeune femme te proposa de vous balader, explorer le paysage en attendant les secours. Tu souris. Depuis ton arrivée tu avais été tant obnubilé par ton propre mal et par l’attente des secours que tu n’avais même pas pris le temps le temps d’observer la beauté et le côté sauvage de l’île dans laquelle vous veniez d’arriver.
Elle se traita de stupide et tu l’arrêtas immédiatement, un grand sourire sur les lèvres, les yeux presque à nouveau secs :

« No at all ! I would love to visit some part of the island before the rescues came for us. Actually, I’ve not even enjoyed any part of it. My arrival was kind of shaky. Were should we go ? »


Bien sûr, te revoilà. Tu ne voulais pas prendre de décisions et tu préférais laisser ça à la jeune femme. A vrai dire, cependant, l’idée de rentrer dans la jungle, là d’où venait la bestiole, ne t’attirai pas énormément.




Créatures
avatar

PNJ

Naufragé depuis le : 03/09/2018
Présence sur l'île : 11
Expérience : 301

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   Mer 5 Déc - 19:04

Intervention MJ

La petite bestiole qui avait décidé de s'attaquer à Zoé n'en a pas terminé avec elle apparemment. Alors que vous prenez la décision de partir d'ici et de vous balader, la voilà qui passe tranquillement devant vous, vous narguant presque.

KoalaVolant pour Naufragés
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété   

 
Intrigue I | La fatigue mène à l'anxiété
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux [PV Alh]
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naufragés :: L'île :: La plage-
Sauter vers: