AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez
 

 Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne

Aller en bas 
Zoé O. Hartmann
Résident


Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 303
Localisation : Plage
Expérience : 581
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne Empty
MessageSujet: Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne   Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne Icon_minitimeDim 9 Déc - 17:16


New York City ft @Jacquelyne Estevez


New York, la grande pomme. Depuis que tu avais terminé tes études, tu avais décidé de te lancer dans la grande ville. Il était vrai que ce n’était pas tellement ce dont tu avais rêvé et pourtant, tu étais là, dans un appartement miteux à bosser comme tu pouvais pour finir tes mois. Tu avais rapidement arrêté le casino : trop dangereux. Et puis de toute façon, ton patron t’avait viré. Cependant, tu avais trouvé un autre travail. Bon c’était du service de restauration, pas du tout ce que tu avais souhaité, mais tu avais trouvé.

Ce soir, tu traversais les rues de la grande ville afin de rejoindre ton deuxième travail, tu faisais souvent des missions intérim dans le but de gagner plus d’argent, de pouvoir mettre de côté et survivre dans cette ville de fou.
Les rues n’étaient pas très agréables la nuit mais tu avais commencé à prendre l’habitude des regards qui se tournaient avec envie vers toi. Bien entendu, dans ces moment-là tu sortais en tenue de travail c’est-à-dire classe et bien habillée et il suffisait de quelques gambettes nues pour que le cerveau des hommes soit retourné. Pourtant tu ne t’étais jamais sentie en danger. Peut-être étais-tu finalement trop naïve comme te le reprochais souvent tes amis.

Mais ce fut à nouveau sans heurte que tu arrivas à ton lieu de travail. La salle, qui devait accueillir une importante exposition de peinture graffiti, était en effervescence. Tout le monde travaillait dur dans le but que tout soit parfait. Ce soir encore, du beau monde était attendu. Tu collas un sourire sur tes lèvres, le même que tu garderais toute la soirée et commença à organiser le bar comme tu aimais le faire.
Tu saluas ta collègue de ce soir d’un hochement de tête. Tu la connaissais un peu et tu savais qu’elle n’était pas trop du genre à aimer trop sympathiser avec les « autres » alors tu n’ajoutas rien. Tu aimais la bonne humeur mais quand le travail était bien fait et silencieusement, cela te convenait aussi. Après tout, tu étais une débutante, comparé à elle. Tu évitais de faire trop la maline. La soirée allait bientôt commencer. Tu inspiras et rassemblas tes forces.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jacquelyne Estevez
Solitaires


Naufragé depuis le : 04/12/2018
Présence sur l'île : 27
Expérience : 521
Compétences : Artiste.

Voir le profil de l'utilisateur

Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne Empty
MessageSujet: Re: Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne   Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne Icon_minitimeDim 9 Déc - 20:11

La galeriste qui avait lancé la carrière de Jack se tenait sur le pas de la porte. Bien sapée, elle contrastait avec la jeune femme à la miné déconfite, débraillée, jean troué, de la bombe plein les fringues. Le regard sévère de la bourgeoise à lunettes fit légèrement sourire la graffeuse, un petit sourire en coin particulièrement narquois.

- La secrétaire: Tu n'es pas encore prête ?

D'un léger haussement d'épaule, Jack s'en retourna vers son appartement, laissant la porte grande ouverte pour permettre à la galeriste d'entrer. L'entendre râler contre son immaturité fit naître un nouveau sourire sur les lèvres de la jeune femme. Son regard se posa sur Jo qui était affalé sur le canapé. Il devait avoir pas mal de sommeil à récupérer, car il n'avait pas bronché quand l'on avait sonné à la porte. La secrétaire claqua la porte avec force. Suite à cela, la tête endormie de Jo émergea avec les cheveux en bataille. L'incompréhension qui s'était installé sur ses traits fit rire la jeune graffeuse de bon cœur. Cela énerva encore un peu plus la bourgeois qui râla de nouveau.

- La secrétaire: Tu as un vernissage ce soir. Tu dois ABSOLUMENT y être. Elle rajouta en se tournant vers Jo. Dit quelque chose toi !

La gueule encore enfarinée, Jo se redressa, se déplia de toute sa taille, dénoua ses muscles.  Les rires de Jack le fit sourire, mais cela ne l'empêcha pas de reprendre rapidement son sérieux et de poser son fameux regard noir sur la jeune femme. Un coup d’œil sur sa montre lui indiqua l'urgence de la situation.

- Jo: Putain ! ! ! Déjà 18h00 ?

Les rires de Jack redoublèrent. Un petit moment de flottement ou bien de grâce. Puis le quadragénaire prit une posture d'autorité pour convaincre la jeune graffeuse de se préparer pour le fameux vernissage.

- Jo: Tu vas te bouger l'cul ! Prendre ta douche et te préparer pour cette soirée.

D'un simple geste de la main, Jack fit signe à Jo de se calmer et elle se dirigea vers sa piaule. Avant d'entrer dans son antre, elle se retourna vers la secrétaire.

Jack: Pose ton cul sur une chaise. Si t'veux y a d'quoi boire dans l'bar. J'en ai pour vingt minutes.

Comme elle l'avait dit, Jack fut prête en temps et en heure. Jo de son côté semblait presque prêt. Pas question de bouger dans une de ses soirée sans son ange gardien. De toute façon, la secrétaire savait qu'il valait mieux avoir le molosse pour maîtriser la graffeuse rebelle si elle partait en live. Malgré son exaspération, la galeriste resta calme et fit bonne figure pendant la descente de l'escaliers. Une fois dans la voiture, la femme d'affaire se fendit d'un petit briefing autant pour Jack que pour Jo.

- La secrétaire: Ce soir, il y a tout le gratin de la ville qui sera là et même des gens venant de très loin pour te rencontrer. Je sais qu'il y a un émir saoudien qui a envoyé un représentant pour acquérir certaines de tes toiles.

Jack ne prenait pas ce genre de soirée au sérieux. C'était juste un mauvais moment à passer. Une obligation qu'elle devait expédier de temps en temps pour avoir la paix. La jeune femme se contente d'un haussement d'épaule et d'une grimace symbole du fait qu'elle s'en foutait totalement. Jo, de son côté, affichait un air sérieux et acquiesçait de la tête pour montrer qu'il suivait bien la conversation. Finalement, ils arrivèrent vers 19h30. Les premières convives étaient déjà présente et l'arrivée de Jack fut accueillie par des murmures. Il fallait dire que la jeune femme n'avait pas enfilé de robe de soirée ou bien de tailleur. Non, elle avait opté pour un vieux jean délavé, une brassière de sport noire et son perfecto. Un look qui n'était pas celui d'une personne participant à une soirée de ce standing. Les regards courroucés firent vite place à l'avide curiosité quand la rumeur de la présence de l'artiste se répendit dans la foule.

La secrétaire traîna la jeune graffeuse rebelle d'invité en invité suivit comme une ombre par Jo. Au bout d'une bonne heure à jouer les bêtes de foire, Jack en eut sa claque de cette comédie et profita d'un moment d'inattention de la galeriste pour filer discrètement, faussant par la même occasion compagnie à son garde du corps officiel. Elle fila vers le bar pour se poser sur le premier tabouret. Là, elle se contenta de commander un verre. Elle faisait face à une jeune femme, une métisse en tenue de serveuse. Elle avait un large sourire plaqué sur ses lèvres. Jack avait besoin d'un remontant afin d'affronter la suite de la soirée.

Jack: 'Lut ! Un sky sans glaçon. Met z'y la dose !

* * *
Jo dit: "La vie est un long fleuve tranquille ..."
Jack le coupe et lui dit: "Alors ta gueule et rame."
Revenir en haut Aller en bas
Zoé O. Hartmann
Résident


Naufragé depuis le : 03/09/2018
Place sur l'île : Petite tête timide
Présence sur l'île : 303
Localisation : Plage
Expérience : 581
Compétences : Barman, sait danser
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne Empty
MessageSujet: Re: Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne   Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne Icon_minitimeMer 2 Jan - 9:02


New York City ft @Jacquelyne Estevez


Tes yeux pétillaient presque alors que le beau monde entrait dans la salle. Un jour tu serais parmi eux, tu en avais fait la promesse. Tu rêvais de strasses et de paillettes, toi, du haut de tes quelques années. Et la seule façon de pouvoir y accéder actuellement était de servir ces gens et de, malgré ton costume de serveuse, te fondre dans la masse. Ce soir, cependant, tu restais majoritairement au bar, à ton grand désespoir. Le service était assuré par d’autres et tu n’étais embauchée que pour un job de barmaid. Le sourire cependant ne quittait pas tes lèvres, tu n’avais pas le droit de faire autrement.
Tu ne connaissais pas la tête de la personne qui exposait ici mais tu te doutais qu’elle n’était pas encore là. Aucun regard n’était encore orienté et tout le monde parlait avec tout le monde sans vraiment prêter attention aux œuvres. Tu avais remarqué que c’était souvent comme ça aux garnissages, les gens venaient plus pour discuter entre eux et faire du relationnel plutôt que pour prêter attention aux peintures.
La soirée avait commencé depuis une bonne heure déjà et soudain des murmures se firent entendre. Les têtes se tournèrent, ainsi que la tienne, vers la porte d’entrée où une femme venait de faire son apparition. Elle n’était pas comme les autres avec son jean délavé et sa brassière de sport mais elle dégageait une aura qui n’était pas moins perceptible.
Tu souris « Ah ces artistes. » Il n’était compliqué de distinguer les artistes des autres. Si leur originalité se trouvaient dans les arts, elle se trouvait également sur leur look, chacun ayant sa propre marque sur eux et décidant de ne pas être comme tout le monde, surtout pas.
Les regards des convives se porta désormais sur les œuvres, par respect pour la jeune dame sûrement et les conversations se dirigèrent également sur l’artiste. Toi, tu continuais ton travail consciencieusement, profitant de moments de répits pour regarder et admirer autour de toi.

Une voix te fit relever la tête de ton plan de travail et tes prunelles se posèrent sur celles de l’artiste que tu n’avais pas entendu s’asseoir au bar. Tu souris et hochas la tête à la demande avant d’attraper un verre dans le coin et de le remplir du poison demandé. Alors que tu tendais le verre, tu demandas, le plus naturellement du monde et la voix emplie de bonté :

« Tout se passe comme il faut ? »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne   Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée mondaine à NYCity | Ft Jacquelyne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation of the Red Woman
» Soirée mondaine à Crocus [PV Akira Kain et Alandro Coronado]
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» soirée fraîche
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naufragés :: Souvenirs :: Dans le monde-
Sauter vers: